L’Ontario augmente le nombre de préposés francophones aux services de soutien à la personne dans les foyers de soins de longue durée

21 mars 2024

Le gouvernement de l’Ontario investit plus de 2,5 millions de dollars sur deux ans dans la formation de 90 employés francophones de foyers de soins de longue durée, comme des membres du personnel de soutien et des aides en diététique, pour en faire des préposés aux services de soutien à la personne (PSSP), dans le cadre du Programme accéléré d’apprentissage rémunéré pour PSSP.

« Notre gouvernement vient aider les employés des foyers de soins de longue durée à faire avancer leur carrière en devenant des PSSP, en plus d’augmenter les soins directs offerts aux résidents des foyers situés dans des collectivités rurales, éloignées et du Nord, a déclaré Stan Cho, ministre des Soins de longue durée. L’élargissement du Programme accéléré d’apprentissage rémunéré pour PSSP permettra d’aider encore plus de résidents francophones de partout en Ontario à recevoir des services culturellement adaptés, dans la langue de leur choix. »

Le Collège Boréal, qui a des partenariats existants avec 26 foyers de soins de longue durée à Sudbury, Windsor, Toronto, Hearst, Nipissing, Kapuskasing et Timmins, vient élargir ce programme, mis au point à l’origine en collaboration avec le Collège Humber en 2022, afin d’englober le personnel francophone de la province. Ce collège offrira le programme à trois cohortes d’au maximum 30 participants, pour former au total jusqu’à 90 PSSP d’ici 2025.

Le programme consiste en un cours en ligne à temps plein suivi d’un stage clinique rémunéré dans le foyer de soins de longue durée où les participants travaillent déjà. Le programme a une valeur particulière pour les régions rurales, éloignées et du Nord puisqu’il permettra aux participants d’acquérir des compétences pour faire progresser leur carrière sans quitter leur collectivité.

Le gouvernement s’emploie à redresser les soins de longue durée pour que les personnes âgées de l’Ontario bénéficient de la qualité de soins et de vie dont elles ont besoin et qu’elles méritent. Ces efforts reposent sur quatre piliers : la dotation en personnel et les soins; la qualité et l’application de la loi; la construction de foyers modernes, sûrs et confortables et l’accès plus rapide et plus commode des personnes âgées aux services dont elles ont besoin.

CITATIONS

« Notre gouvernement investit pour renforcer la capacité de la main-d’œuvre francophone dans nos foyers de soins de longue durée. Avec sa solide expertise, son approche pratique et ses nombreux campus situés dans les régions où se trouvent de fortes communautés francophones, le Collège Boréal est un établissement idéal pour participer au volet francophone du programme de formation des préposés aux services de soutien à la personne dans les foyers de soins de longue durée. La santé de toutes et de tous est au cœur de nos priorités, et il est essentiel que nos aînés francophones aient accès à des services en français et des soins linguistiquement appropriés. Cet investissement démontre l’engagement continu de notre gouvernement à améliorer la disponibilité des services en français en Ontario. »

Natalia Kusendova-Bashta, adjointe parlementaire de la ministre des Affaires francophones

« À l’heure où l’espérance de vie est en augmentation dans notre province, il est important de former rapidement davantage de spécialistes dont les compétences seront en mesure de répondre efficacement aux besoins de notre population vieillissante. Grâce à ce nouveau Programme accéléré d’apprentissage rémunéré pour préposées et préposés aux services de soutien à la personne, le Collège Boréal est heureux de contribuer aux efforts du ministère des Soins de longue durée afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre dans ce domaine à la fois empathique et valorisant. » 

Daniel Giroux, président, Collège Boréal

FAITS EN BREF

  • Le Collège Boréal a des partenariats existants avec 26 foyers, dont 7 à Sudbury, 2 à Windsor, 10 à Toronto, 2 à Hearst, 1 à Nipissing, 2 à Kapuskasing et 2 à Timmins.
  • En avril 2023, 15 foyers représentant 1 623 lits étaient désignés en vertu de la Loi sur les services en français, et il y avait 39 projets de foyers de soins de longue durée en voie de développement pour lesquels les exploitants avaient indiqué qu’ils avaient l’intention d’offrir des services à la population francophone.
  • L’Ontario offre des incitatifs pouvant atteindre 25 400 $ aux étudiants et aux préposés aux services de soutien à la personne nouvellement diplômés pour entamer une carrière dans un foyer de soins de longue durée et dans le secteur des soins à domicile et en milieu communautaire.
  • Le Programme accéléré d’apprentissage rémunéré pour PSSP a été mis au point en collaboration avec le Collège Humber et a fait l’objet d’une expansion en 2023.
  • Le gouvernement ontarien investit jusqu’à 4,9 milliards de dollars dans la création de milliers de nouveaux postes de préposés aux services de soutien à la personne et de membres du personnel infirmier dans le secteur des soins de longue durée.
  • Dans le cadre de son plan visant à redresser les soins de longue durée et à résorber les listes d’attente dans le secteur, le gouvernement investit 6,4 milliards de dollars dans l’ajout et la modernisation de 58 000 lits de soins de longue durée en Ontario.

RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS

Daniel Strauss
Bureau du ministre des Soins de longue durée
Daniel.Strauss@ontario.ca

Ministère des Soins de longue durée – ligne médias
Direction des communications
MLTC.Media@ontario.ca